L INQUALIFIABLE

01/04/2001 00:00

Les troncs d'arbres fleuris à l'orée du village

Annoncent la noirceur d'un pays endeuillé

Beaumont perd sa jeunesse un peu plus chaque année

Et quand le destin frappe, la mort n'a pas d'âge.


Enclavé replié Beaumont est enfermé

Dans un cercle vicieux de malheurs répétés

Et le sort acharnés qui sans relache cogne

Brise la vie des gens, blesse et tue sans vergogne.


Assez de cris, de pleurs, Beaumont rend nous la joie

Des gens naissent ici mais trop tôt, tu les tues

Village meurtrier, tu nous brouilles la vue

De larmes inutiles, emplies de désarroi.


La douleur est injuste et presque insurmontable

Et les méfaits du temps iront en s'aggravant

Mais dans nos coeurs nos proches sont toujours vivants

Restons forts et soudés  face à l'inqualifiable...


Emannuelle GAILING

Toulouse le 1er avril 2001                                         A la mémoire d'ALEXIA

Contact

TU ETAIS AUSSI CHARLIE ALEXIA
née le 11 octobre 1979
décédée le 30 mars 2001